Meilleur protocole VPN

Chiffrement VPN

Au cours des dernières années, la vie privée et la sécurité sur Internet ont été au centre de nombreuses discussions. Les révélations de Edward Snowden y sont pour beaucoup. Les internautes du monde entier ont pris conscience de l’étendue de la surveillance et des attaques sur la vie privée, qui sont même parfois portés par des organismes gouvernementaux. En réponse à cette prise de conscience, il y a une forte demande pour des solutions de sécurité qui protègent mieux la vie privée tels que les réseaux privés virtuels. Si recherchez un VPN, vous trouverez que les protocoles sont un des aspects principaux de cette protection.

La sécurité est un élément clé de l’expérience VPN et les protocoles jouent un rôle très important lorsqu’il s’agit de sécuriser le trafic en ligne. C’est pour cela qu’il est essentiel de comprendre les différences entre les protocoles VPN les plus courants. Il existe plusieurs protocoles et vous demandez peut-être, quel est le meilleur protocole VPN. Malheureusement, il n’y a pas de réponse définitive. Chaque protocole a ses propres avantages et inconvénients, alors pour vous aider à mieux comprendre comment ils fonctionnent et ce qu’ils proposent, voici un comparatif des principale technologies de chiffrement disponibles pour tenter de déterminer quel est le meilleur protocole VPN.

Utiliser PPTP

Protocole PPTPLe protocole PPTP est le plus ancien protocole VPN. C’est une solution créée par un groupe d’entreprises soutenues par Microsoft. PPTP a été initialement mis en place pour créer des VPN sur les réseaux commutés, qui le rend commode pour les besoins commerciaux internes. Même si elle est dépassée et considérée comme faible, PPTP est encore très largement en usage. Cela est dû au fait qu’il est pris en charge par à peu près n’importe quel appareil. On peut tout de même noter que Apple a décidé de bannir ce protocole de ses appareils.

PPTP utilise différentes méthodes d’authentification pour la sécurité, y compris MS-CHAP v2, qui est l’option la plus courante. PPTP est facile à configurer et il ne nécessite pas l’installation de logiciel supplémentaire. C’est aussi ce qui rend ce protocole populaire. Il est supporté par la majorité des fournisseurs de VPN. Concernant la vitesse découlant de l’utilisation de ce protocole VPN, elle est bonne. PPTP est un protocole VPN rapide.

Mais la grande faiblesse de ce protocole VPN provient des nombreuses vulnérabilités qui font de PPTP une solution très peu fiable en matière de sécurité. Il est probable que l’authentification MS-CHAP v2 non encapsulée, le protocole pourrait être théoriquement être compromise très rapidement. En fait, Microsoft lui-même a conseillé aux utilisateurs d’opter pour des solutions de rechange comme SSTP ou L2TP/IPsec pour une meilleure protection. L’essentiel à retenir, c’est que, en dépit de sa commodité et sa bonne vitesse, PPTP a été brisé et il n’offre absolument pas un bon niveau de sécurité. Ce n’est clairement pas le meilleur protocole VPN possible. C’est pourquoi il ne doit être envisagée que si rien d’autre n’est disponible.

Utiliser OpenVPN

Protocole OpenVPNOpenVPN est de plus en plus populaire car il a de nombreux atouts à faire valoir. Ce protocole Open Source utilise la bibliothèque OpenSSL et protocoles SSLv3/TLSv1 ainsi que d’autres technologies qui en font une solution sécurisée pour la protection des données. OpenVPN est également connu pour sa souplesse. Il peut être installé sur pratiquement n’importe quel port, bien qu’il soit particulièrement efficace sur UDP. Il est pratique pour le contournement de la censure car il est très difficile de différencier une connexion OpenVPN du trafic qui utilise HTTPS standard via le protocole SSL. Il en résulte que toute tentative de bloquer OpenVPN n’est pas facile pour un pare-feu ayant pour objectif de bloquer les connexions VPN.

OpenVPN offre également une bonne polyvalence en termes de chiffrement, dû au fait que la bibliothèque OpenSSL qu’il utilise, peut prendre en charge une grande variété d’algorithmes de chiffrement comme Blowfish, AES, 3DES, CAST-128 et Camellia. AES et Blowfish sont les options adoptés par la majorité des services VPN. Le chiffrement standard en OpenVPN est Blowfish 128 bits. En général, Blowfish offre une bonne sécurité, mais sa fiabilité est affectée par certaines vulnérabilités. Des nouvelles options comme Twofish et Threefish sont plus sûres. Considéré par beaucoup comme la plus forte technologie de chiffrement, AES est également la une solution plus robuste qui fonctionne mieux que Blowfish lorsqu’il s’agit de manipulation de données lourdes. OpenVPN est très largement utilisé par les services de VPN car les utilisateurs en sont demandeurs. Bien que OpenVPN n’est que très rarement pris en charge nativement sur les appareils, le protocole est bel et bien compatible avec nombreux systèmes d’exploitation. Il est nécessaire d’en faire l’installation par soi-même. Il fonctionne certes mieux sur les ordinateurs de bureau, mais il peut aussi bien être mis en place sur des appareils mobiles. En plus d’être le premier choix pour les utilisateurs qui ont besoin d’un niveau de sécurité élevé, OpenVPN est idéal pour échapper à la censure et les blocs puisqu’il peut contourner la plupart des pare-feu.

En outre, le fait qu’il soit Open Source signifie qu’il est moins susceptible d’inclure des backdoors, puisqu’il peut être vérifié de manière indépendante. Le principal inconvénient du protocole OpenVPN, c’est que, même s’il peut être configuré sur de nombreuses plates-formes, le processus n’est pas forcément simple pour les débutants. Un logiciel tiers est obligatoire et les nouveaux utilisateurs peuvent trouver sa mise en place difficile. Mais afin de faciliter les choses, de nombreux fournisseurs VPN offrent leur propre logiciel VPN qui intègre la prise en charge de OpenVPN. Autre petit défaut de OpenVPN, il peut s’avérer être plus lent dans certains cas, mais cela dépendra de différents facteurs tels que le chiffrement utilisé. Si la sécurité est votre principale préoccupation, OpenVPN est un excellent choix.

Utiliser L2TP et L2TP/IPSec

Protocole L2TP/IPSecLe protocole de Tunnel de couche 2, appelé L2TP peut être utilisé seul, mais dans ce cas, il ne permet pas le chiffrement du trafic qui transite avec ce protocole. C’est pourquoi il est la plupart du temps associé à la suite de chiffrement IPsec, qui améliore la confidentialité et la sécurité du trafic VPN. La mise en place de L2TP/IPsec est facile car ce protocole est supporté par toutes les plates-formes et les dispositifs qui existent actuellement. Le problème est que L2TP n’est pas la solution la plus efficace pour contourner les restrictions et la censure Internet. Il utilise le port UDP 500, qui peut être facilement bloqué par le pare-feu NAT. Pour résoudre ce problème et pouvoir surmonter les pare-feux, une configuration avancée comme le réacheminement de port doit être mis en œuvre pour le faire passer pour du trafic SSL ordinaire.

Alors que le chiffrement IPSec fournit un bon niveau de protection, si elle est appliquée correctement, il y a quelques préoccupations concernant l’intégrité de ce protocole. La NSA a probablement déjà craqué le protocole L2TP/IPSec et de nombreux experts de sécurité pensent même que l’Agence d’espionnage américaine était même intervenue lors de la conception du protocole pour le rendre plus facile à briser. Outre les questions de sécurité, il est à noter que L2TP/IPSec peuvent offrir de ralentissement des performances due au fait que les données sont encapsulées deux fois. L2TP/IPSec n’est certainement pas le meilleur protocole VPN mais il est préférable à PPTP.

Utiliser SSTP

Protocole SSTPLe protocole SSTP est un protocole propriétaire de Microsoft lancé à l’origine avec Windows Vista SP1. SSTP qui signifie Secure Socket Tunneling Protocol, est de ce fait axé sur la plate-forme Microsoft. Toutefois, il peut également être utilisé sous Linux, SEIL et RouterOS. Le protocole SSTP utilise SSL v3 et repose le port TCP 443 pour passer au travers de tout système pare-feu NAT. En général, il offre un bon niveau de sécurité selon l’algorithme de chiffrement. C’est assurément une solution efficace pour contourner les pare-feux. C’est aussi un choix pratique pour les utilisateurs de Windows puisque pris en charge nativement par Microsoft.

Le problème clé est précisément qu’il s’agit d’une norme propriétaire détenue par Microsoft. De ce fait, personne ne peut vérifier le code source pour s’assurer qu’il ne contient des portes dérobées. Quand on sait que Microsoft collabore activement avec la NSA, c’est un point critique pour assurer la protection des données face aux agences de surveillance. Il n’est également pas une solution polyvalente puisqu’elle est principalement conçue pour Windows, même si un client GUI SSTP open source pour Mac est également disponible.

Utiliser IKEv2

Protocole IKEv2Internet Key Exchange version 2 repose sur le protocole IPSec. Il est le résultat d’une collaboration entre Cisco et Microsoft. Le protocole est supporté nativement par Windows 7 et ses versions ultérieures. C’est aussi pratiquement la seule option disponible pour BlackBerry. Certaines versions indépendantes ont été créées pour Linux et autres systèmes d’exploitation. IKEv2 prend en charge plusieurs algorithmes de chiffrement dont AES128, AES 192, AES 256 et 3DES et il offre une performance stable. Le protocole IKEv2 peut rétablir une connexion automatiquement lorsque la connexion Internet est temporairement coupée. Cette caractéristique en fait une bonne solution pour les appareils mobiles.

Les inconvénients de IKEv2 comprennent le fait que, étant une technologie exclusive, il est peut potentiellement intégrer des fonctionnalité de backdoors. De plus, il utilise le port UDP 500, ce qui fait il est plus facile à bloquer que les technologies qui s’appuient sur SSL. Enfin, il y a encore très peu de fournisseurs de VPN qui le prennent en charge.

IKEv2 est plutôt un bon protocole VPN, surtout pour les utilisateurs mobiles qui peuvent même le préfère à OpenVPN grâce à sa meilleure capacité à se reconnecter lorsqu’une connexion internet est interrompue. Pour les utilisateurs de Blackberry, c’est pratiquement la seule option disponible. Ce n’est pas le meilleur protocole VPN.

Utiliser SoftEther

Protocole SoftEtherSoftEther est une nouvelle technologie développée comme un projet universitaire qui a été lancé en 2014 par l’ingénieur logiciel Daiyuu Nobori, de l’Université de Tsukuba au Japon. C’est un protocole VPN Open Source, ce qui est bien plus intéressant en terme de garantie de sécurité. Ce protocole VPN prend en charge plusieurs plates-formes, dont Windows, Mac, Linux, Android, iOS, Solaris et FreeBSD. On ne le trouve pas installé nativement mais il est facile de mettre en place et assure une compatibilité remarquable avec tous les systèmes.

SoftEther est configuré pour être plus rapide que OpenVPN et il utilise un tunnel VPN SSL sur HTTPS pour contourner les pare-feux efficacement. En ce qui concerne la sécurité, SoftEther utilise un chiffrement 256-bit AES et RSA 4096 bits. Bien que SoftEther soit définie comme une alternative puissante à OpenVPN, la technologie est encore très nouvelle et SoftEther n’est pris en charge que par de rares fournisseurs de VPN. Au même titre que OpenVPN, il fait partie des meilleurs protocoles VPN, d’autant que son potentiel est loin d’être complètement exploité. Il y a fort à parier que ce protocole se trouve de plus en plus mis en avant dans les années à venir.

Quel est le meilleur protocole VPN ?

Au final, quel est le meilleur protocole VPN ? OpenVPN est vraiment un excellent choix pour la sécurité. Toutefois, sa mise en place n’est pas simple et nécessite un logiciel supplémentaire. Autre solution intéressante, SoftEther est une technologie qui offre des performances rapides et une grande compatibilité, mais il est encore nouveau et pas encore largement disponibles chez les fournisseurs de VPN. Le protocole L2TP/IPSec est compatible avec un large éventail de plates-formes et de périphériques, mais il peut avoir été délibérément affaibli par la NSA. SSTP offre une bonne sécurité et peut contourner les pare-feux, mais il se concentre sur Windows avec un code fermé et propriétaire et il ne peut pas être vérifié pour ses portes dérobées éventuelles. IKEv2 offre rapidité et sécurité, et c’est une bonne option pour les périphériques mobiles. L’inconvénient est qu’il offre une compatibilité limitée en comparaison d’autres protocoles et il peut être plus facile à bloquer. PPTP est rapide et très facile à mettre en place. Cependant, c’est le protocole le plus faible et ne fournit pas un bon niveau de sécurité, il vaut mieux en bannir l’utilisation.

Si vous cherchez le meilleur protocole VPN, c’est donc avant tout une question d’exigence. Pour ceux qui porte une grande attention à la sécurité de la connexion VPN, les protocoles OpenVPN et SoftEther sont les plus recommandés.